Quels sont les avantages de choisir une alarme sans fil ?

Alarme sans fil

De nos jours, l’installation d’une alarme s’avère indispensable pour sécuriser les maisons et locaux professionnels. Sur le commerce, il existe tout un panel de modèles. Quels sont les intérêts d’opter pour une alarme sans fil ? Quels sont les critères à retenir pour faire le bon choix ?

Le fonctionnement d’une alarme sans fil

Un pack alarme sans fil est équipé d’une centrale et de plusieurs détecteurs. Ces éléments communiquent par onde radio et sont alimentés par des piles. Les détecteurs d’ouverture sont activés via un champ magnétique. Ils servent principalement à détecter les vibrations causées par une tentative d’effraction et permettent de déclencher l’alarme avant même que l’individu puisse pénétrer dans la Maison. On peut également ajouter des détecteurs de bris de verre, de détecteurs de fumée, des détecteurs de mouvement pour optimiser la sécurité. Face à une intrusion, l’ensemble des capteurs renvoient une information au cerveau de l’alarme sans fil. Par conséquent, les sirènes s’activent. C’est donc un bon moyen pour dissuader les malfaiteurs et alerter les voisins. Si vous voulez connaitre ce qui se passe réellement chez vous, n’hésitez pas à investir dans des caméras de surveillance. Vous pourrez ainsi surveiller votre maison à distance.

Les avantages d’une alarme sans fil

L’alarme sans fil est un équipement encore récent. À la différence de l’alarme filaire, il n’est pas nécessaire de creuser le mur ou d’entamer de lourds travaux pour l’installation. Même un petit bricoleur du dimanche sera capable de le poser en suivant minutieusement les instructions dans la notice. Il suffit de mettre les capteurs et détecteurs aux endroits stratégiques et le tour est joué. On peut d’ailleurs le déplacer facilement. C’est aussi un choix esthétique, car ces gadgets peuvent s’intégrer dans le décor.

Par ailleurs, l’alarme sans fil n’a pas besoin d’être raccordée au réseau électrique. Le choix de l’emplacement n’est donc pas limité et vous serez à l’abri des coupures de courant. De plus, vous pouvez faire évoluer votre kit en fonction de vos besoins selon la capacité de la centrale d’alarme, sans prévoir des travaux ou un changement de matériel. Et surtout, cette solution vous fera économiser une belle somme. Certes, le prix d’achat est élevé, mais vous n’aurez plus à investir dans des câbles ou à réaliser de lourds travaux pour remettre en état les murs. Le seul bémol, c’est le risque d’interférence entre les appareils.

Les paramètres à vérifier au moment de l’achat

Avant de procéder à la recherche d’une alarme sans fil, évaluez vos besoins. Pour cela, faites une check-list des endroits (garage, jardin, fenêtres au rez-de-chaussée, zones de passage incontournable, etc.) à protéger pour déterminer le type et le nombre de détecteurs à acheter. Il faut également étudier les angles et distances couverts. Si vous avez des animaux, privilégiez des détecteurs volumétriques compatibles « animaux » afin d’éviter le déclenchement intempestif.

La centrale doit être en mesure de supporter le nombre de détecteurs à installer. Pour ceux qui disposent d’une grande propriété, il vaut mieux se tourner vers des modèles pouvant accueillir jusqu’à 40 détecteurs et traiter plusieurs zones. Le paramétrage par zone est un atout non négligeable pour simplifier l’usage. Aussi, par mesure de sécurité, il est plus judicieux de choisir une centrale dotée de dispositifs de résistance à la fraude.

Concernant le transmetteur, vous avez deux options pour l’envoi des messages d’alerte. Avec le réseau internet ou IP, il faudrait connecter le dispositif à un box internet. Toutefois, en cas de coupure de la connexion, vous ne pouvez recevoir aucune alerte. Si vous préférez le réseau téléphonie mobile ou GSM, vous devez équiper l’appareil d’une carte Sim et souscrire un forfait mobile. Enfin, pour déstabiliser les cambrioleurs, achetez une sirène puissante (aux alentours de 110 DBA), et mettez-la dans un endroit dégagé.

Sécurité incendie : faire appel à une entreprise spécialisée
Quel est le CACES pour chariot élévateur ?