Fondamentaux en prévention des risques aux travail

La prévention des risques est une démarche légale prévue par le code du travail français et fait partie de la responsabilité sociale des entreprises. Plus précisément, il s’agit de dispositions visant à garantir la santé, la sécurité, le bien-être et les conditions de travail des salariés. Cependant, il est important de comprendre les fondements de la prévention des risques sur le lieu de travail ?

Les différents types de risques prévisibles rencontrés sur le lieu de travail !

De nos jours, il existe différents types de risques professionnels (majeurs ou mineurs) qui peuvent survenir sur le lieu de travail (sur un chantier, industriel, commercial, administratif, portuaire, etc.) et qui peuvent causer des dommages corporels ou même la mort des salariés. A savoir : le risque lié à l’activité physique, le risque biologique, le risque chimique, le risque lié au déplacement professionnel, le risque lié aux équipements de travail, le risque d’explosion et d’incendie, le risque mécanique, le risque lié aux phénomènes physiques, le risque psychosocial, le risque physique, le risque radiologique et entre autres.

Tout d’abord, le risque lié à l’activité physique concerne les différentes activités professionnelles et récurrentes qui peuvent porter atteinte au corps du personnel, notamment les TMS,

Ensuite, le risque biologique résulte de l’exposition à un environnement professionnel infecté par des agents biologiques (bactérie, épidémie, champignon, pandémie, parasite, virus, etc.) allergiques ou infectieux alternant la santé des employés,

Puis, le risque chimique peut provenir de l’exposition temporaire ou permanente à des produits liquides-solides-gazeux, des produits corrosifs, des produits allergènes, des produits chimiques, des produits toxiques dans un environnement professionnel,

Aussi, le risque mécanique est caractérisé par la coupure ou la perforation par l’équipement de travail, les contraintes posturales, les gestes récurrents, les chutes d’objet ou de véhicule, la projection de particule incandescente ou solide, etc,

Par ailleurs, le risque psychosocial peut résulter du stress, du harcèlement sexuel et moral du supérieur hiérarchique, de l’impact du travail en permanence sur un écran, des agressions physiques ou morales, de la mauvaise gestion managériale, des addictions, des troubles relationnels ou de l’épuisement au travail,

Enfin, le risque radiologique résulte des radiations IR, des radiations UV, des radiations ionisantes, des radiations électromagnétiques ou des radioéléments…

Dès lors, comment assurer la prévention des risques professionnels ?

Des objectifs pour prévoir les risques au travail !

En France, la démarche de prévention des risques au travail implique l’obligation de s’appuyer sur les 9 principes généraux prévus par le code du travail.

Tout d’abord, il est nécessaire d’éliminer les risques et les dangers de près ou de loin. Ensuite, il faut savoir les évaluer afin de prioriser les actions à mener. Puis, il faut les combattre dès la conception des lieux et des équipements de travail. Aussi, il faut savoir adapter les activités en fonction des conditions physiques et psychologiques des travailleurs. En outre, la prévention doit être adaptée aux évolutions techniques. De plus, l’employeur doit substituer les procédés ou produits dangereux par des procédés ou produits moins dangereux. Finalement, il faut savoir planifier la prévention, hiérarchiser les mesures de protection collective et proposer des mesures adaptées aux salariés…

Les fondamentaux de la prévention des risques professionnels !

Quelle que soit la méthode d’apprentissage choisie par l’employeur, voici les bases à retenir dans le cadre de la prévention des risques professionnels : principes généraux de prévention, bonnes pratiques, valeurs fondamentales, agent cible, objectifs et contenu de la prévention.

Les principes généraux s’appliquent à tous les risques et constituent un guide pour l’action préalable.

Ensuite, les bonnes pratiques consistent en des actions à mettre en œuvre dès le début de la démarche de prévention des risques. Il s’agit notamment du management de la santé et de la sécurité au travail, de l’approche pluridisciplinaire, de l’évaluation préalable des risques, du développement de l’autonomie, de l’intégration de la politique de santé et de sécurité dans la politique générale de l’entreprise, de l’analyse des causes des accidents du travail et des maladies professionnelles, de l’optimisation de la capacité de gestion des risques, de l’intégration de la prévention dans la conception des méthodes, des équipements, des postes et des lieux de travail,

En outre, les valeurs fondamentales reposent sur le dialogue social, le respect des personnes et une approche transparente,

Par ailleurs, le contenu de la prévention s’articule autour de : la gestion des déchets, la gestion des risques inhérents, le balisage des chantiers pour la sécurité des travailleurs et du public, la démarche de prévention des risques, l’évaluation des risques, la gestion de la sécurité incendie, la définition des risques, la connaissance des dommages et des responsabilités de chacun…

Quels sont les différents types de risques professionnels ?
L’automatisation des machines industrielles : avantages